Annuaire associatif

Newsletter

Plan de ville

Sortir

Tribune politique

Comme dans le magazine municipal "Villeneuve&vous", les groupes politiques disposent de cet espace d'expression. Les textes publiés sur cette page n'engagent que leurs auteurs.

Date de mise à jour : septembre 2019

  

Groupe des élu-e-s du Front de Gauche

Droit au logement, droit à la dignité. A Villeneuve on relève la tête !

La crise du logement fait rage. Pour les 10 % de ménages les plus pauvres, l’effort que représentent leurs dépenses pour se loger est supérieur à la moitié de leur revenu.

Les expulsions augmentent sans que le parc de logements sociaux ne permette de répondre aux besoins de ces ménages. Résultat : Près de deux millions de familles sont actuellement en attente d’un logement social. Le déficit accumulé depuis trente ans équivaut à un million de logements manquants.

Disons le haut et fort : il s’agit bien ici d’une volonté gouvernementale

Voilà 40 années que nos décideurs traitent le logement comme une marchandise comme les autres. Lorsque le niveau de construction a augmenté dans les années 2000, ce fut surtout au profit de la spéculation et d’un renchérissement des prix. En parallèle, l’offre nouvelle en construction HLM s’est concentrée sur le segment le plus cher du parc social, le Prêt locatif social (PLS). La situation est catastrophique. Mais redresser la barre ne figure pas dans les projets du Président Macron.

Et c’est un moindre mot : l’avalanche de ponctions financières du gouvernement dans les finances des HLM est poussée à son paroxysme

A l’horizon 2020, 2 milliards d’euros seront prélevés chaque année. Cette mesure réduit considérablement la capacité de faire des bailleurs sociaux. Moins de fonds propres, c’est moins de logements neufs construits, moins d’entretien des immeubles existants, moins de rénovation des quartiers en difficulté, moins d’isolation des logements anciens, dont certains sont des passoires thermiques. A Villeneuve, près de 3000 personnes sont dans l’attente d’une désignation sur un logement.

Mais nous ne nous laissons pas faire

Notre ville compte 38 % de logements sociaux et 5 quartiers prioritaires où résident  56 % de la population totale.  A Villeneuve, le logement social c’est d’abord des habitations pour toutes et tous, que l’on soit ouvrier, étudiant, professeur ou retraité.  La mixité sociale dans l’habitat compte parmi les plus chères de nos valeurs. Aussi, pas question de laisser nos bâtiments à l’abandon. Pour lutter contre l’habitat indigne, nous avons entrepris des projets de rénovations dans tous les quartiers de notre ville. Rénover, c’est aussi embellir notre ville. Les quartiers du centre ancien et du plateau témoignent d’ores et déjà des améliorations urbanistiques.

A Villeneuve,  nos quartiers populaires sont notre fierté.  

Nos quartiers rayonnent désormais en Europe : le 6 juin dernier, l'OPH a reçu le Trophée européen du logement responsable au Festival international du logement social à Lyon, qui prime les diverses initiatives des bailleurs en faveur de l'inclusion des habitants des quartiers populaires. La finale opposait notre ville à des grandes métropoles comme Berlin ou Barcelone. Dans cette lignée,  nous poursuivrons sans relâche notre combat pour améliorer la qualité de vie dans les quartiers de notre ville. A Villeneuve, on relève la tête.

Suivez notre actualité

Facebook : Front de gauche VSG · Site : www.frontdegauchevsg.fr

 

groupe des élu-e-s PS-PRG

Sécurité, environnement, pour cette nouvelle rentrée soyons exigeants!

Notre ville vient, à nouveau, de perdre l’un de ses habitants dans des circonstances dramatiques. Nous tenons à présenter toutes nos condoléances aux proches de ce jeune adulte trop tôt disparu. Nous ne pouvons nous habituer à cette violence qui vient régulièrement endeuiller nos concitoyens. La sécurité est un droit que chacun doit pouvoir revendiquer.

Si les marches blanches sont nécessaires pour exprimer notre tristesse et notre douleur et rappeler notre exigence de sécurité à l’Etat, elles ne doivent pas nous dispenser de proposer des réponses adaptées au niveau local face aux incivilités et aux absences respect des règles essentielles de vie en collectivité contre lesquels nos concitoyens sont souvent désarmés.

Cet été fut marqué par deux épisodes climatiques exceptionnels en juin et juillet qui doivent nous rappeler l’urgence d’adapter nos comportements et actions afin de protéger notre planète. Notre groupe a déjà porté ou soutenu des initiatives pour diminuer notre empreinte carbone, cela n’est cependant pas suffisant. Parce que nous pensons qu’un environnement sain est aussi un droit pour nos concitoyens, nous porterons aussi prochainement d’autres mesures destinées à améliorer notre environnement au niveau local.

En cette nouvelle rentrée scolaire, nous souhaitons à tous nos élèves, enseignants et personnels une très bonne année que nous espérons pour chacun, placée sous le signe de la réussite. Nous souhaitons également une bonne rentrée à toutes les associations villeneuvoises socle du vivre-ensemble en les remerciant à nouveau pour avoir été aux côtés des services municipaux cet été pour proposer des animations à celles et ceux qui ne pouvaient partir.

Guillaume Poiret, Laurent Dutheil, Bénédicte Bousson-Janeau, Myriam Gaye, Mubbashar Khokhar, Stéphanie Alexandre, Sabah Cabello-Sanchez.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Groupe France Insoumise

En marche vers le chaos

Brutalité démocratique, écologique, géopolitique et sociale, voilà le cap que semblent s’être fixé Emmanuel Macron et son parti, la République en marche. Chaque jour leur politique pèse un peu plus sur nos vies. Elle contamine notre air, nos assiettes...

En effet, l’Assemblée nationale et notamment notre député Laurent Saint Martin, en ratifiant le 23 juillet dernier le traité commercial de libre échange CETA entre le Canada et l’Union européenne, nous plonge, en ignorant le principe de précaution, dans un contre-sens écologique, sociale et sanitaire. Nous voici donc directement exposé à une augmentation des gaz à effet de serres et à l’introduction de produits alimentaires contenant des farines animales et des antibiotiques en quantité.

A Villeneuve-Saint-Georges, alors que la France Insoumise a obtenue l’introduction progressive de repas bio et issues de l’agriculture locale, d’option végétarienne et de réduction des contenants plastiques dans les cantines scolaires, ce traité passe mal. Nous serons particulièrement attentifs à l’origine des produits proposés dans la restauration collective.

Les élu-e-s du groupe FI, citoyennes et citoyens

https://villeneuvesaintgeorgesinsoumise.fr   · Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.01.43.86.38.45

 

                                                                                                                           

groupe "agir pour villeneuve" (Divers droite-DLF)

Altman bétonne le centre ville
Le 5 août dernier la ville a accordé un permis de construire à LINKCITY pour la construction de 3 immeubles sur l’îlot « Carnot 3 » entre la poste et la mairie. Ce quartier est un centre de vie essentiel pour le développement économique et pour l’image de notre ville, malheureusement le projet de la municipalité est tout le contraire.
Cet îlot est un lieu très fréquenté par les Villeneuvois qui utilisent le RER D et les transports en commun , mais c’est aussi un point d’entrée  vers le centre ancien. On aurait pu espérer davantage d’espace pour les piétons, des trottoirs larges, du mobilier urbain,  plus de verdure et moins de béton ; il n’en est rien.
Juste à côté de la mairie à l’angle de la rue de la Marne, à la place du café de la mairie,  il y aura un immeuble de 6 étages + rez de chaussée : deux fois plus haut que celui qui existe actuellement. Idem le long de la RN6 jusqu’au parking de la poste, c’est d’une tristesse, sans originalité, et en plus c’est pas beau !
Présenté en réunion publique au foyer Jean Cocteau, le 14 mai dernier, ce bétonnage intensif a essuyé de vives critiques des Villeneuvois présents : « toutes ces petites fenêtres sur la RN6, on dirait une caserne »… ou encore : « c’est moche c’est une architecture des années 70, on dirait le quartier nord » et encore « vous mettez des commerces en rez de chaussée, c’est bien, mais aucune place de parking n’est prévue…» et toujours pas de nouvelle école !

Face à cette contestation générale, le Directeur général des services de la ville, répondant à la place de la maire, à précisé qu’on pouvait toujours demander un permis modificatif... parole sans suite suivie d’aucun effet, le bétonnage continue. Nous nous opposerons à ce funeste projet !
Par ailleurs le promoteur LINKCITY  n’est pas inconnu des Villeneuvois, c’est celui qui a construit l’immeuble dans le centre ancien, au bord de la RN6 à hauteur du pont de Villeneuve le Roi. Cet immeuble abrite en rez de chaussée la médiathèque, mise en service en 2018, elle  a dû fermer à plusieurs reprises pour des problèmes techniques multiples et variés : fuites et infiltrations d’eau, problèmes de chauffage et de climatisation ,  pannes électriques et de télécom..., bref c’est très inquiétant pour l’avenir.

Les élus du groupe "Agir pour Villeneuve"
http://www.agirpourvilleneuve.com

 
 

Groupe Villeneuve-Saint-Georges sécurité (soutenu par le RN)

Texte non fourni.


 

 

Les écologistes (soutenu par EELV)

L'ORI au point mort

En 2013, une enquête publique s’est déroulée, à propos de la rénovation de plusieurs immeubles (​ Nos 17, 19, 30 et 132 rue de Paris), dans le cadre d’une opération dite ORI.
La procédure engagée avait pour but de rénover ce bâti privé. En cas de refus, il est possible de procéder à une expropriation.
L’ORI a été transféré à l’intercommunalité. Afin d’éviter la caducité, la DUP a été une prolongée de 5 années.
Sauf que le représentant de l’Etat a éliminé du périmètre l’immeuble du N° 132, alors que tout changement notable de l’opération doit faire l’objet d’une enquête publique. Alors​ ?

Birol BIYIK
Blog : https://www.villeneuvepourtous.com
Page et groupe facebook : https://www.facebook.com/birol94190/ · E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Villeneuve tous unis c'est le moment (divers pluriels)

Texte non fourni.

 

Les républicains

Texte non fourni.

 

La république en marche

LA GRANDE FRICHE

VILLENEUVE est devenue un vaste chantier depuis plusieurs mois.
Il est légitime de se poser des questions sur l’avenir du PNRQAD. Rien n’est réalisé et il date de 2011.
Les promoteurs ne se pressent pas !
A mettre à l’actif de la municipalité la médiathèque ( hors PNRQAD), l’école Anne Sylvestre dont la réalisation a connu bien des déboires, et le nouveau centre administratif implanté en bordure de la RN6 donc soumis à la pollution.
Un nouveau projet devrait voir le jour, la construction de logements à la place de l’ancien hôpital dans un quartier particulièrement enclavé, entre la rue des vignes et la rue de Bellevue.
La circulation deviendra impossible avec le marché, l’école Jules Ferry et le centre H.Dret.
Bétonner, bétonner encore, bétonner toujours !

Michel FAÏSSE

 

 

 

 

                                                                                                     

Recherche

Vos démarches



 

 

Villeneuve en photo