Annuaire associatif

Newsletter

Plan de ville

Sortir

Tribune politique

Comme dans le magazine municipal, les groupes politiques disposent de cet espace d'expression. Les textes publiés sur cette page n'engagent que leurs auteurs.

Date de publication : juillet 2017

  

Groupe des élu-e-s du Front de Gauche

L’espoir en chantier                                                                                                        

Nous sortons d’une phase électorale dense et déterminante pour l’avenir de notre pays. Encore une fois une forte abstention est venue conclure la séquence présidentielle/législatives, révélatrice d’un système démocratique usé.

Dans ce contexte, les diverses forces de transformation sociale et écologique qui ont soutenu Jean-Luc Mélenchon, n’ont pas su poursuivre totalement l’élan du 23 avril. Les membres de notre groupe qui en sont issus savent que de nombreux espaces de résistances politiques bien à gauche restent disponibles. Vous pourrez donc compter sur la présence à l’AN de députés  PCF et FI pour vous défendre. A nous donc, avec tous les citoyens, de trouver le plus large chemin du rassemblement face à la monarchie présidentielle.

Vous pouvez compter sur nous pour combattre, la casse du Code du travail, la hausse de la CSG, la diminution du nombre des fonctionnaires, la remise en cause des services publics, comme des moyens aux collectivités territoriales, la restriction de nos libertés publiques, l'amplification des politiques de soutien à la finance. Avec patience et détermination, nous ne laisserons pas M.  Macron, sa majorité godillot et nébuleuse agir à leur guise. Il faut remettre l’espoir en chantier. Cela passe par des actions concrètes, la concertation la plus large pour la réalisation de projets structurants pour notre commune.

Une ville en chantier, qui bouge à l’heure du Grand Paris, c’est des efforts pour toutes et tous mais nous le souhaitons, c’est demain une ville plus agréable, sécurisé et dynamique. Notre commune au cœur d’un territoire stratégique, le «Grand Orly Seine Bièvre», compte. Elle est aux portes de plusieurs grands bassins de vie et d’emploi. Face aux partisans de droite, de l’immobilisme et aux esprits chagrins, nous tenons nos engagements.

Ilots par ilots jusqu'à l’horizon 2023 se réalise le Programme National de Rénovation des Quartiers Anciens Dégradés. Il aura fallu du temps pour la réalisation de ces profondes transformations.

Nous allons redonner des couleurs et faire la ville avec les habitants. Eradiquer l’habitat insalubre, apaiser l’environnement, permettre l’accès au logement de qualité, faciliter la circulation des piétons, créer des pôles de services publics nouveaux et du commerce durable, c’est notre ambition ! Il faut prévenir et réparer les erreurs des décennies précédentes. Le rayonnement de Villeneuve, c’est aussi l’avenir du quartier Triage, du plateau Pologne avec l’arrivée du Téléval en 2021, la transformation de la gare SNCF, la réalisation de la Médiathèque Jean Ferrat, l’aménagement de la RN6 et le projet de renouvellement urbain du quartier nord.

Tous cela est la marque d’une gestion démocratique et solidaire profitable pour toutes et tous, pour nos ainés, comme pour les plus jeunes.

 

groupe des élu-e-s PS-PRG

En Marche vers où ?

Sur fond d’abstention record, les Villeneuvois-e-s ont élu Laurent St-Martin comme député le 18 juin dernier. Notre nouveau député, hors-sol, n’a malheureusement jamais abordé des sujets locaux au cours de la campagne. Si nous lui adressons néanmoins nos félicitations et souhaits de réussite, nous serons particulièrement attentifs dans la défense de vos intérêts locaux et nationaux.

Réforme du Code du travail par ordonnances
Plusieurs points font peser une réelle menace sur la protection salariale
, et ravivent le spectre de la crise qui a accompagné la loi travail, comme le référendum à l'initiative de l'employeur, le plafonnement des indemnités prud'homales ou l'étatisation de l'assurance chômage.

Etat d’urgence permanent
Ce projet de loi vise à placer dans le droit commun les mesures exceptionnelles permises par l’état d’urgence
. Désormais, l’Etat pourrait décider seul, et imposer des bracelets géolocalisables ou limiter la liberté de déplacement d’un citoyen sur de simples soupçons. Nous tirons la sonnette d’alarme contre un texte qui irait à l’encontre des principes de protection de nos libertés.

RN 6 RN 19, aéroport d'Orly
Sur l'ensemble de ces sujets, le député n'a fait connaître ni proposition, ni prise de position.
Ils sont pourtant au cœur de nos vies et de notre quotidien. Tant sur le respect du plafonnement des vols, que du couvre-feu et sur la mobilisation pour des contournements de la RN6 ainsi que sur l'avenir du fret, nous entendons savoir ce qu’il défendra.

                                                                                                                               

groupe "agir pour villeneuve" (Divers droite-DLF)

LA MAIRE AU SECOURS DES PROMOTEURS

Le tribunal des Prud'hommes situé  sur la RN6 à proximité de l'avenue Carnot qui fonctionnait dans des locaux vétustes à été détruit par un incendie en 2012.

La société Demathieu et Bard s'est portée acquéreur du terrain auprès de la ville pour y reconstruire le tribunal au rez de chaussée et 2600 m2 de bureaux au-dessus sur 3 étages.  En 2015, la ville a vendu au promoteur le terrain de 1434m2 pour 720 000 euros soit 502 € le m2.

Les choses se compliquent pour le promoteur lorsque la société qui était intéressée par les 2600 m2 de bureaux restant  s'est désistée. On se demande bien pourquoi ? Interrogée à ce sujet en conseil municipal, on s'étonne que la maire n'ait pas essayé de connaître les raisons de ce désistement, ce serait bien utile sachant que la ville s'est portée acquéreur de ces bureaux pour y reloger des services municipaux.

La ville va donc acheter ces 2600 m2 de bureaux pour la somme de 7,5 millions d'euros soit 2907 € le m2. Ce prix nous paraît excessif si l'on considère que le prix moyen du m2 de bureau construit ne dépasserait pas 2000 € à Villeneuve. C'est une superbe affaire pour le promoteur et c'est les Villeneuvois qui paient la note.

L'achat par la ville de ces bureaux apparaît davantage comme une opération de sauvetage du projet… et du promoteur que par la nécessité d'améliorer le fonctionnement des services municipaux.

Ce terrain à l'angle de la RN6 et de la rue Jules Guesde, difficilement accessible est fort mal situé (11 places de parking  prévues), la maire envisagerait néanmoins d'y relocaliser les services du CCAS, de l'enfance, du service jeunesse et de la police municipale situés actuellement à l'angle des rues Henri Janin et de la Marne.

Pourquoi ces services ? Tout simplement parce que ces terrains ainsi libérés, en plein centre ville, permettront une autre opération immobilière pour le bonheur des promoteurs toujours à l'affût de bonnes affaires.

On apprend également que Demathieu et Bard est en conflit avec la ville de Villejuif sur un projet immobilier et qu'une enquête est en cours sur les conditions de passation du marché et du non respect du permis ce construire. Plus d'infos sur notre site.

 

Groupe Villeneuve-Saint-Georges sécurité (soutenu par le FN)

DEMOCRATIE  BAFOUEE AU CM : LE JUGE NOUS DONNE RAISON

Les conseillers municipaux A Marie de FICQUELMONT  et  JP  ESPINAR  portent à votre  connaissance  des faits de diffamation publique et d’agression sur  un élu FN au sein du CM de VSG.
Lors du  CM  du 29/09/2016, le conseiller ESPINAR  était  accusé  de propos violents et xénophobes par la majorité municipale, suivi d’une agression  par un élu du front de gauche prétextant  un crachat à son endroit.
Forte,  de ces dires  fallacieux et  de la haine innée ressentie envers les  « patriotes FN » pour  l’ Amour indéfectible   au Pays,  Mme le Maire faisait  voter  un  blâme  à l’encontre du  conseiller.
De même,  lors d’un précédent CM,  l’opposition  municipale était traitée de « FACHO ».
Après   une  telle, et  énième  outrance portant atteinte aux droits élémentaires  des élus de l’opposition  (notamment  le droit d’expression,  la présomption d’innocence)  les requérants   portant   l’affaire devant le TA de Melun, ont  obtenu du juge administratif :
- le rejet  du blâme de Mme le Maire et ses conséquences.

Savoir,
- injonction  à la commune de surseoir à la publication du blâme et de faire disparaître la délibération sur son site Internet et tous autres supports (ordonnance du juge du référé liberté du 2 février 2017)
-suspension du blâme,  injonction à ne pas approuver le compte-rendu de la délibération  contenant ce blâme, mettre fin à toutes mesures de publicité de cette sanction (ordonnance du 1er mars 2017)

Le juge administratif a considéré en particulier que :
- «  la délibération litigieuse est de nature à porter atteinte à la réputation de l’élu qu’elle concerne », et « porte atteinte…à la présomption d’innocence »
- « les pièces versées au dossier ne permettent pas de conclure que M. ESPINAR aurait tenu des propos à caractère raciste »
- « la matérialité des faits qui ont amené le maire à proposer d’infliger au conseiller municipal d’opposition un blâme n’est pas établie ».

Sur le fond,  le juge administratif  rendra prochainement  sa décision d’annulation.
D’ores et déjà, nous avons obtenu des mesures d’urgence (en référé) pour faire cesser ces atteintes aux droits fondamentaux.

 

Les écologistes (soutenu par EELV)

Inondations juin 2016
En juin 2016, la crue simultanée de l’Yerres et de la Seine a entraîné de graves difficultés pour les villeneuvois atteints.
La crise a été particulièrement mal gérée, du fait que la municipalité a fait rassembler les victimes. A l’inverse de ce qui se faisait auparavant, où les élus locaux apportaient une aide à domicile. Tous ceux qui sont restés chez eux ont été abandonnés.
Le ministère de l’écologie a dressé le bilan de la crue. Le SYAGE était mis en cause, car, depuis 10 ans, cet établissement a adopté un programme d’investissements qui s’est révélé inefficace, quant à protéger les riverains.
Interrogés, les élus représentant les Villeneuvois, sont demeurés muets. Pourquoi ?

Birol BIYIK

 

Villeneuve tous unis c'est le moment (divers pluriels)

Démocratie bafouée au CM : le juge nous donne raison

JP Espinar et moi-même avons obtenu du juge administratif de Melun la suspension du blâme voté par la majorité le 1/12/16 contre JP Espinar et l’interdiction de toute publication de celui-ci suite à 3 recours.

Tel un régime totalitaire qui concentre tous les pouvoirs et maquille les réalités, la majorité a encore une fois bafoué les principes élémentaires de la démocratie : séparation des pouvoirs exécutif / judiciaire, droit à un tribunal indépendant et impartial, présomption d’innocence avec diffamation publique contre un élu et atteinte à son honneur et sa réputation.

D’ores et déjà nous avons obtenu des mesures d’urgence en référé pour faire cesser ces atteintes aux droits fondamentaux.

Anastasia MARIE de FICQUELMONT

Les républicains

Requalification de la RN6 : un projet qui ne tourne pas rond !

Comment des années de réflexion et 3,450M€ peuvent-ils aboutir sur un rond-point ? Sécuriser la traversée d’une RN par des passages piétons, quand les souterrains prévus sont insalubres : absurde ! Un projet repensant le mélange des modes de circulation aurait pu être mené.
Piétons, bus, vélos, voiture, nous villeneuvois constatons vite que trop de modes de circulation se télescopent au même endroit. Une véritable ambition aurait été de redonner à chaque mode de circulation son espace dédié.
Kristell Niasme

 

Michel FAÏSSE

Santé et environnement

Le 3eme plan régional santé environnement (PRSE 3) vient d’être publié.
Il condamne :
- l’urbanisation dense à l’origine de la pollution de l’air et des nuisances sonores.
- L’habitat ancien dégradé..
Notre ville est concernée !
La pollution de la RN6 et le trafic aérien sont devenus intolérables.
Le rond point devant la gare et l’interdiction du tourne à gauche face au pont de Villeneuve le Roi vont ralentir la circulation donc  polluer davantage.
La construction de logements face à ce pont, en pleine zone de pollution, est une aberration.
Le PNRQAD tarde à se réaliser et le problème de l’habitat ancien dégradé reste entier.
On ne répond pas aux exigences du PRSE 3 !
Michel Faïsse

 

 

                                                                                                        

Recherche

Vos démarches


Compte citoyen

Actes
d’état civil

Location de salles

 

 

 

Villeneuve en photo