Annuaire associatif

Newsletter

Plan de ville

Sortir

Tribune politique

Comme dans le magazine municipal, les groupes politiques disposent de cet espace d'expression. Les textes publiés sur cette page n'engagent que leurs auteurs.

Date de mise à jour : novembre 2018

  

Groupe des élu-e-s du Front de Gauche

 

Le groupe des élu(e) s Front de gauche

Le marché de dupes des libéraux !

Dans son budget 2019, l’Etat se défausse d’une partie de son déficit sur les collectivités locales ! La stabilité de la dotation globale de fonctionnement (DGF), premier concours de l’Etat aux collectivités, est la meilleure preuve de ce choix ! Avec moins de 27 Milliards d’euros, c’est près de 10 Milliards sous le niveau de la Dotation globale de Fonctionnement en 2004 ! Pour rappel, 47 milliards ont été distribués aux actionnaires des entreprises du CAC 40 au premier semestre 2018 ! Ahurissant !

Outre des recettes réduites, l’Etat oblige désormais les élus locaux à réduire leurs dépenses, même si celles-ci sont indispensables pour la vie quotidienne. Les agents du service public subissent de plein fouet cette dénaturation des principes et valeurs qui fondent le service public.

En l’espace de 5 ans, Villeneuve à déjà perdu plus de 9 millions d’euros, soit l’équivalent   de 50% du coût d’une école  comme celle d’Anne Sylvestre.

Dans ce marché de dupes, ce sont les habitants qui paieront à terme le prix d’un service public qui ne peut plus se développer et d’un investissement local freiné. Quoi qu’ils en disent, l’Etat réduit de plus son action sur ses « fonctions régaliennes », donc la cohérence du territoire s'efface, les équilibres territoriaux s’avilissent, la vie quotidienne se dégrade.

Cette politique s’avère chaque jour plus soumise aux marchés financiers et aux groupes industriels, et si peu soucieux du développement local. Le Laisser-faire libéral est contre l’écologie, le cadre de vie de toutes et tous.

C’est pourquoi, nous entendons bien entendu garder le cap des 94 engagements « d’Imagine Villeneuve » décidés il y a un an avec vous tous pour construire l’avenir de notre ville. Le premier de ces engagements concerne la jeunesse. Ce n’est pas anodin. Notre ville est la plus jeune du Département. Loin des clichés dans lesquels on enferme trop souvent les jeunes. Ils  sont au contraire une force, un atout considérable pour notre ville à condition de leur faire confiance et d’ouvrir avec eux des espaces de dialogue et d’initiatives. Nous voulons construire avec les jeunes, les actions qui leur permettront de prendre leur place de citoyennes et citoyens à part entière. Prendre le parti pris de la jeunesse, c’est non seulement possible, c’est même indispensable.

Suivez notre actualité

Facebook : Front de gauche VSG · Site : www.frontdegauchevsg.fr

 

groupe des élu-e-s PS-PRG

Priorité propreté

La propreté est un enjeu majeur dans notre ville. Dépôts sauvages, poubelles qui débordent, tags et autres graffitis, mégots de cigarette, crottes de chien, papiers en tout genre, Villeneuve-St-Georges n’est pas épargnée. Malgré les différents plans initiés par la Municipalité, les rues sont sales. Ce n'est pas nouveau mais les années passent et la situation ne s'améliore pas.

Les habitants s'en plaignent à juste titre. Il serait bon de s'inspirer des mesures qui font leurs preuves dans des communes voisines et de les appliquer dans nos rues afin de retrouver un environnement agréable pour tous : augmentation des effectifs de la brigade tournante, opérations coups de poing par exemple en partenariat avec l’association O.S.E qui accomplit un travail formidable mais aussi dépôts de plainte, verbalisation et responsabilisation des riverains, mise en place d’une application Smartphone pour signaler les sites des dépôts sauvages.

La propreté d'une ville, c'est aussi l'affaire de ses habitants. Si chacun est prêt à prendre ses dispositions pour ne pas dégrader son environnement, la ville sera plus belle. C’est d’abord le devoir de notre Municipalité mais c’est aussi la responsabilité de tous. Il s’agit en effet d’un effort collectif à réaliser au quotidien pour que la propreté soit effective et durable.

Sans le civisme et quelque soit le nombre d’interventions de nettoyage effectuées par la commune, nos rues ne retrouveront pas leur propreté.

Merci de votre attention et de votre mobilisation.

Guillaume Poiret, Laurent Dutheil, Charles Knopfer, Bénédicte Bousson-Janeau, Myriam Gaye, Mubbashar Khokhar, Stéphanie Alexandre, Sabah Cabello-Sanchez.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Groupe France Insoumise

 

Les élu-e-s du groupe FI, citoyennes et citoyens

Dynamiser la ville en développant l’offre de proximité

En juin dernier nous avons fêté la renaissance de notre centre-ancien. En point d’orgue de ce moment tant attendu par les villeneuvois, l’inauguration de la médiathèque marquait notre attachement à la culture, vecteur indispensable de dynamisme, d’ouverture et d’appropriation de l’espace public.

Cela ne doit cependant pas masquer certaines réalités. En effet, la dévitalisation des commerces freine considérablement l’image dynamique qu’on aimerait y associer. Vecteur de richesse et d’emploi, mais aussi de rayonnement, d’animation, de services et de qualité de vie, le commerce doit être une de nos priorités pour achever la transformation du quartier.

La France insoumise souhaite une action volontariste et participative pour une organisation équilibrée et dynamique de l’offre commerciale dans le centre-ancien et sur l’ensemble des quartiers, en mobilisant notamment tous les leviers techniques, juridiques et financiers existants. Aux côtés d’enseignes de références, nous voulons encourager les artisans et commerçants créatifs, de nouveaux concepts commerciaux adaptés à l’évolution de nos modes de vie et redéfinir la place du marché en ville.

Plus que jamais face à cet enjeu économique, social et environnemental, il nous faut agir sur ces questions et appuyer le développement des circuits courts.

https://villeneuvesaintgeorgesinsoumise.fr   · Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

                                                                                                                           

groupe "agir pour villeneuve" (Divers droite-DLF)

Un rond-point qui empoisonne            

En 2017, S.Altman nous avait annoncé que le nouveau rond-point sur la RN6 allait fluidifier la circulation devant la gare et sécuriser l'accès des piétons vers le RER. Après 6 mois de chantier et 3,5 millions d'euros de travaux, on voit aujourd'hui ce qu'il en est des promesses et autres bonnes intentions.

Avant les travaux, la maire et les responsables du projet à la DIRIF s'étaient engagés à organiser une nouvelle réunion avec les habitants en juin 2018 pour dresser un premier bilan des travaux.

Pourquoi cette réunion n'a-t-elle pas été organisée ?

Silence suspect car nous avons a appris que les services de l'Etat avaient réalisé une étude intermédiaire et communiqué les résultats aux maires concernés le 18 juin 2018. Interpellée à ce sujet en conseil municipal, la maire S. Altman nous a dit qu'elle n'était pas au courant ???

L'étude réalisée par la DIRIF montre que les résultats sur les temps de parcours pour passer devant la gare sont très médiocres, les bouchons sont toujours là, notamment aux heures de pointe. Résultat prévisible, les 2 feux tricolores supplémentaires installés devant la gare pour permettre la traversée des piétons bloquent toute la circulation autour du rond-point, a tel point  que pour décongestionner le rond-point les feux sont  mis de plus en plus souvent  au clignotant orange. La suppression du "tourne à gauche" sur le pont contribue considérablement  à accroître les bouchons ainsi que la pollution. Cette suppression devait être à l’essai pour 6 mois... Qu’en est t-il ?

Mais gardons espoir, le cabinet du maire trouve ces premiers résultats encourageants.

Pour les piétons c'est devenu une traversée anarchique à haut risque. Nous continuerons de dire que c'est irresponsable d'inciter les piétons à traverser la RN6 en surface, alors qu'il y a des souterrains…

Quant  à la pollution de l'air c'est une catastrophe, la concentration de NO2 devant la gare est supérieure à celle mesurée avant les travaux et très nettement au-dessus du seuil réglementaire.

On comprend mieux pourquoi la maire préfère garder le silence et continuer à construire en bordure de la RN6, au mépris de la santé des Villeneuvois.

http://www.agirpourvilleneuve.com

 

 

Groupe Villeneuve-Saint-Georges sécurité (soutenu par le FN)

« DISCRIMINATION  POSITIVE »

Madame Claude MEUNIER-BERTHELOT,  juriste de formation ayant réalisé sa carrière dans l’éducation dite nationale dénonce la communication de M. JM BLANQUER, ministre de l’éducation, consistant en une « stratégie maniant mensonges et faux semblants ».

Partant de la loi du 7 juillet 2013 relative à la « Refondation  de l’Ecole ». Laisse accroire  une mise en place de dispositifs applicables à tous les élèves alors que ceux-ci ne sont conçus et applicables seulement qu’aux élèves  des  REP (RESEAUX  D’EDUCATION PRIORITAIRE) et REP renforcés destinés à recevoir des élèves issus de l’immigration et aux élèves clandestins.

Cette même loi prévoyant pour les élèves hors REP une suppression de cours remplacés par des  « parcours »  sensés accroitre ou améliorer leurs  connaissances ou leur savoir en procédant à des activités de toute nature.

Pendant ce temps au niveau des REP, les élèves bénéficient  de  méthodes différentes  et  efficaces  comme le reconnaissait  M. PEILLON  « A méthodes efficaces, on obtient de bons résultats ».

Créant de ce fait,  une « DISCRIMINATION POSITIVE » et des « INEGALITES »  au détriment  des autres élèves.

En ce qui concerne le dédoublement de classe de CP,  il envisage  de supprimer l’acceptation des enfants de 2ans, et porter cet âge à 3 ans afin  de dégager et récupérer 2000 postes d’encadrement  pour les REP.

Par ailleurs,  les «  Ecoles Hors Contrats » (157) créant une « ELITE FRANCAISE », sont dans le collimateur de l’ «  Education  dite  Nationale ». 

A cela, ajoutons pour perturber un peu plus les élèves, l’ «  Ecriture Inclusive » pour laquelle dans son discours le ministre M. BLANQUER se déclarait  « CONTRE » pour  clore en ces mots  « IL FAUT EN DISCUTER ».

De même, M. BLANQUER  veut transformer l’école « en « un lieu de vie » alors que l’on pourrait penser que l’école est un lieu propice à l’instruction, en vue d’acquérir des connaissances et non un lieu de loisir et d’endoctriment. 

A la semaine scolaire de quatre jours, il préconise de rattacher le mercredi qui sera réservé à des activités périscolaires. Il faut savoir que celles-ci, en vertu  d’un « Vade-mecum de laïcité » interdit tout droit de regard aux parents et permet à toutes associations d’intervenir sans aucun contrôle . 

Pour en apprendre davantage sur la disparition de la transmission du savoir…

Connaître le sort des 15000 bacheliers 2018 laissés « sur le carreau » faute d’accéder à un enseignement supérieur…BLANQUER CE « MONSTRE FROID »

 

Les écologistes (soutenu par EELV)

Le mauvais calcul du rond-point

Depuis peu, la circulation routière sur la RN 6 a été modifiée. La DIRIF vient de rendre public le bilan de l’opération.
Son contenu concerne le bruit, l’état de l’atmosphère, au sujet de sa concentration en dioxyde d’azote et en benzène, et le temps bilan mis pour parcourir le tronçon.
La teneur en benzène demeure en dessous du seuil admissible. La concentration en dioxyde d’azote pulvérise les valeurs réglementaires.
Le temps de parcours moyen de circulation sur le tronçon situé entre l’avenue de Melun a été comparé à celui de l’année dernière. Il a augmenté dans le sens sud-nord.
Les valeurs obtenues en dioxyde d’azote pulvérisent la limite à ne pas dépasser. Les mesures de bruit relevées sont des moyennes.

Birol BIYIK
Blog : https://www.villeneuvepourtous.com
Page et groupe facebook : Villeneuve-Saint-Georges, j'aime et je fais bouger ma ville !!! · E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Villeneuve tous unis c'est le moment (divers pluriels)

Texte non fourni.

 

Les républicains

Texte non fourni.

 

La république en marche

Sauver le centre-ville

L’appauvrissement des centres-villes, dans de nombreuses communes, est à l’ordre du jour.

Le constat est évident à Villeneuve où le centre historique de la rue de Paris ne renaît pas malgré la médiathèque et les exhortations de l’équipe municipale !

Le PNRQAD est un espoir, mais les constructions promises tardent à se concrétiser !!!

Les promoteurs ne seraient-ils pas intéressés ?

Et a-t-on pensé aux problèmes de stationnement qui rendent très difficile l’accès au marché couvert et aux commerces du centre-ville ?

Les nouvelles constructions- si elles se réalisent - ne feront qu’aggraver la situation actuelle.

Michel FAÏSSE

 

 

 

 

                                                                                                     

Recherche

Vos démarches


Compte citoyen

Actes
d’état civil

Location de salles

Villeneuve en photo