Annuaire associatif

Newsletter

Plan de ville

Sortir

Expression des groupes politiques du conseil municipal

Comme dans le magazine municipal "Villeneuve-Saint-Georges Info", les groupes politiques disposent de cet espace d'expression.

Les textes publiés sur cette page n'engagent que leurs auteurs.

 

"Mieux vivre à Villeneuve"

Les élus de la majorité municipale

Une opposition sans propositions

Sous un ciel ensoleillé, le Forum des associations a tenu toutes ses promesses en permettant aux petits et aux grands de retrouver ou découvrir l’ensemble des activités associatives possibles sur la Ville dans un cadre ludique et festif. Alors que la crise sanitaire perdure, nous sommes très fiers d’avoir pu organiser cet événement très attendu pour cette rentrée 2021 grâce à l’ensemble des bénévoles qui ont tous répondu présent à l’appel et au personnel communal qui s’est investi dans la préparation pendant la période estivale. Nous remercions vivement toutes les personnes qui s’engagent pour Villeneuve-Saint-Georges afin de permettre aux Villeneuvois et Villeneuvoises de pouvoir participer à des activités, qu’elles soient culturelles, sportives, caritatives, environnementales ou axées sur des centres d’intérêt particuliers, signant ainsi, on l’espère durable, le retour vers la convivialité et l’échange entre les habitants.

En effet, après un an de mandat durant lequel la majorité municipale n’a pu oeuvrer que dans les limites de la crise du Covid-19, le temps est venu d’aller plus loin dans la réalisation de notre programme et du changement que vous nous avez demandé. Même si nous avons été monopolisés par la gestion de la crise sanitaire qui a eu un impact budgétaire considérable, nous avons commencé à améliorer ce qui avait été laissé à l’abandon par l’ancienne municipalité.

Sécurité, propreté, rénovation de routes, travaux dans les écoles ont été notre priorité et vous avez été nombreux à nous encourager de vive voix.

Alors que nous fournissons des résultats visibles, l’opposition ne cesse de dénigrer de manière stérile et non constructive le travail effectué, en oubliant sciemment dans quel état catastrophique l’ancienne majorité municipale nous a laissé la ville. Pour tenter d’exister, leur allié de circonstance, Monsieur Biyik, tel une mouche dans un bocal qui se cogne contre les parois, gesticule beaucoup mais ne propose rien. Quant à Monsieur Colson, dont le réveil est en panne depuis longtemps, il a vu une bonne partie de ses colistiers claquer la porte.

Les Villeneuvois ne se sont pas trompés en nous faisant confiance.

Nous sommes sur la bonne voie, avançons !

Nous vous souhaitons à tous une excellente et bonne rentrée !

 

Ensemble pour Villeneuve

Alexandre BOYER, Sylvie ALTMAN

Service public de santé à défendre

Entre gauche et droite les priorités ne sont pas les mêmes… Alors que la crise sanitaire n’en finit plus et démontre pourtant l’échec des politiques libérales, le maire ne cache pas sa volonté de remettre en cause Centre Municipal de Santé Henri-Dret, choix de politiques publiques depuis plus de 100 ans. La vigilance des villeneuvois-e-s s’impose et la mobilisation sera nécessaire le défendre.

 

Citoyen écologiste Villeneuvois (C.E.V.)

Birol BIYIK, Tania NIOKA, Zoubida EL FOUKAHI

La gestion des services municipaux en défaut.

Plusieurs plaintes de Villeneuvois concernant des verbalisations surprises et excessives, un langage inapproprié, les vitres de la mairie vandalisées, les murs tagués, une arrestation spectaculaire d’un employé municipal par plusieurs agents de la PM, et contrairement à la communication mensongère de la mairie, ce dernier n’était ni agressif, ni alcoolisé. D’autre part, des agents communaux sans nouvelle de leur titularisation, avec des contrats précaires, et des contrats de 55 mois bien rémunéré pour certains…

La gestion hasardeuse et clientéliste précarise le service public, dans une ville où la transparence serait la bienvenue. Notre groupe, Citoyen Ecologiste Villeneuvois, resterons attentifs face à ce management autoritaire.

 

Le Réveil de Villeneuve-Saint-Georges

Thiaba BRUNI

Kristell Niasme, première adjointe, filmée en flagrant délit d’arrachage des affiches de ses adversaires à l’élection départementale, délit condamné par l’article 17 de la loi du 29 juillet 1881; nos élu(e)s n’ont aucun respect pour les règles du jeu démocratique. C’est pitoyable !

 

 

 

Recherche

Vos démarches

 

Inscription à la newsletter

InfosTravaux

Alerte SMS