Annuaire associatif

Newsletter

Plan de ville

Sortir

Tribune politique

Comme dans le magazine municipal, les groupes politiques disposent de cet espace d'expression. Les textes publiés sur cette page n'engagent que leurs auteurs.

Date de publication : novembre 2017

  

Groupe des élu-e-s du Front de Gauche

Offensif pour et avec vous!

Les coups portés au monde du travail, François Fillon l’avait rêvé… Macron le fait!

Après dix ans d’austérité et dérives autoritaires, aujourd’hui le gouvernement organise le démembrement des droits sociaux pour renforcer le pouvoir des employeurs.

Les Députés «En Marche», soutenus par les «républicains» et autres «centristes» ont donc par leur vote, autorisé Macron à prendre des décisions en matière de code du travail, et tout cela sans aucune forme de débat. 65% des Français sont pourtant opposés aux ordonnances. Les fortes mobilisations des retraités, des agents des services publics démontrent que Macron et son gouvernement godillot n’ont pas gagné la partie. Le passage en force n’est pas la bonne voie. D’ailleurs le recul du gouvernement face aux routiers le démontre.

Nous sommes face à un pacte libéral, bien pire que la «loi El Khomri», et encore une fois contre les salariés. C’est inacceptable !

Nous, élu-e-s locaux Front de gauche, avons combattu cela aux côtés des syndicats et des salariés de Villeneuve-Saint-Georges, et nous allons continuer ! Nous savons que les résistances et la mobilisation n’en sont qu’au commencement !

Car priver le pouvoir législatif, le parlement de ses prérogatives est encore le signe d’une 5ème République bien malade. Nous allons passer d’un Etat de droit à un Etat de surveillance. Ils veulent tout démolir, en commençant par nos libertés individuelles.

Les enfumages, les déclarations inacceptables et autres parades, ce sont bien les résurgences du vieux monde et du pré-carré des élites qu’il encense.

Nous avons découvert également que le nouveau Député «Parisien-Macroniste» de notre circonscription, Laurent Saint-Martin était le rapporteur de la «Flat-tax», enfin nous devrions dire la Give-tax ! Pour faire simple, demain, proportionnellement à ses revenus, un millionnaire payera moins d’impôts qu’une femme de ménage !
Derrière la fable du dialogue social, le projet Macron est bien un «business-plan de démolition» brutal du code du travail et de ce qui reste de justice fiscale et sociale dans notre pays.

C’est pour cela que vos Députés Communistes, Front de gauche et France insoumise ont permis de rendre visible les conséquences qui attendent 23 millions de salariés. De plus, tant que les ordonnances ne sont pas ratifiées, elles n’ont qu’une valeur réglementaire, nous pouvons encore les faire reculer!

Il n’est pas juste de sacrifier et d’amputer nos services publics pour les livrer aux appétits du privé, de la spéculation et permettre de nouveaux cadeaux aux ultra-riches ! Il n’y a pas de majorité populaire pour accepter cette politique, bien au contraire. Nous invitons tous les Villeneuvois à s’engager à nos côtés pour le maintien des APL, le maintien du budget des communes, la sauvegarde de notre outil public du logement , l’OPH, la lutte contre la casse du code du travail. Non, nous ne cautionnons pas ces reculs sociaux au profit des 1 % les plus riches, qui eux, verront l’impôt sur la fortune supprimé.

Nous serons, NOUS, élus Front de Gauche à vos côtés dans toutes les mobilisations sociales, citoyennes et syndicales, pour imaginer l’avenir de notre ville et préserver notre modèle social et exiger un recul immédiat des atteintes portées à notre modèle social et économique acquis dans les luttes depuis plus de 50 ans.

Vous êtes acteurs à part entière de ce combat, et nous sommes à vos côtés!

 

groupe des élu-e-s PS-PRG

Pour un service public de qualité à Villeneuve-St-Georges

Toutes les organisations syndicales ont défilé côte à côte dans les rues de Paris le mardi 10 octobre pour défendre le pouvoir d'achat des fonctionnaires. Une grande première depuis 10 ans. Enseignant.e.s, infirmier.e.s, aides-soignant.e.s, agents des impôts, etc. dénonçaient dans la rue la « série d'attaques » du gouvernement : suppression de 120 000 postes de fonctionnaires d'ici à la fin du quinquennat, gel des rémunérations, rétablissement du jour de carence ou la remise en cause du statut des agents publics.

Une mobilisation qui relance (un peu) un front social fragilisé alors que pendant ce temps le gouvernement maintient son cap. Après la suppression de 160 000 emplois aidés, le Président et le gouvernement ont réaffirmé leur souhait de supprimer 120 000 postes. Où les prendront-ils ? Dans nos armées ? Dans nos maisons de retraite ? Dans nos écoles ? Dans notre hôpital ? Il y a de quoi s’interroger !

A Alfortville et à Ivry, la quasi totalité des services municipaux ont fermés le jour de la manifestation pour montrer ce que serait une ville sans eux. A quoi ressemblerait par exemple notre ville sans crèches et sans cantines? De quoi faire réfléchir chacun.e d’entre nous sur la défense des services publics, le patrimoine de ceux qui n’en ont pas !

 

Les élu.e.s du groupe du Parti Socialiste et du Parti Radical de Gauche : Guillaume Poiret, Laurent Dutheil, Charles Knopfer, Bénédicte Bousson-Janeau, Myriam Gaye, Mubbashar Khokhar, Stéphanie Alexandre, Sabah Cabello-Sanchez.


      

                                                                                                                           

groupe "agir pour villeneuve" (Divers droite-DLF)

Villeneuve bouge, comme le dit Mme la maire… mais pas dans le bon sens.

Le rond-point devant la gare est pratiquement terminé, il devait fluidifier la circulation sur la RN6… mais les bouchons sont toujours là, amplifiés par les 2 passages pour piétons supplémentaires qui stoppent l'écoulement des véhicules vers Paris. Et encore, l'accès direct vers Villeneuve le Roi sur le pont, en venant de province, n'est pas encore fermé…Qu'est-ce que ce sera quand tous les véhicules, camions, bus viendront faire le tour du rond-point pour remonter sur le pont, sans parler de l'accroissement de la pollution dans un secteur déjà hautement pollué. Nous ne cesserons de le dire la seule solution est la déviation de la RN6, projet que Mme Altman a été incapable de défendre et qui a disparu du SDRIF.

Le cadeau de la Maire

La ville a vendu un terrain de 2071 m2 rue Clément Ader à la Fédération des centres culturels turcs pour y construire un bâtiment de 900 m2 pouvant y accueillir 600 personnes afin "d'y développer des locaux associatifs" nous dit Mme la maire, mais pour y faire quelles activités : accueil des enfants, activités culturelles, école coranique, lieu de culte… nous ne savons pas. Ce terrain vendu par la ville moins de 50 euros le m2 est un véritable cadeau aux frais des contribuables villeneuvois. La mairie brade le patrimoine communal alors que les Villeneuvois ne cessent de réclamer une ville plus propre et pouvoir vivre en sécurité. Les bâtiments communaux et les voiries communales sont à l'abandon, le cimetière communal est laissé en friche ; c'est une honte, même les morts ne sont pas respectés.

74 migrants soudanais ont été relogés par la préfecture dans les anciens locaux de la gendarmerie, sur le plateau en face de l'école Victor Duruy. Des logements refaits à neuf avec tout le confort nécessaire pour des clandestins qui sont entrés illégalement en France. C'est pourtant bien la réalité mais il ne faut pas le dire, alors que nos compatriotes d'Outre-Mer qui ont tout perdu lors de l'ouragan Irma et qui se sont réfugiés en métropole sous toujours dans l'attente de solutions de relogement… Triste réalité, triste France.

 

 

Groupe Villeneuve-Saint-Georges sécurité (soutenu par le FN)

Hébergement de clandestins dans l’ancienne gendarmerie : tout un symbole

Début septembre, les villeneuvois ont découvert que l’État venait d’offrir le logement à des clandestins -peut être pour certain, futur réfugié - dans l’ancienne gendarmerie située aux portes du fort des pompiers.

Loin de s’offusquer de l’arrivée de ces soixante-quatorze personnes, Sylvie Altman s’est dite prête à les accueillir.

Alors que tant de nos compatriotes villeneuvois sont dans une situation difficile, sont expulsés de leur logement au seul profit que quelques uns; Alors que des forces de sécurité supplémentaires manquent cruellement pour la protection de nos enfants, ces migrants sont logés et nourris, avec l’argent du contribuable.

Le véritable humanisme n’est pas de leur faire miroiter un eldorado européen qui n’existe pas mais de faire preuve de fermeté face à l’immigration clandestine, et de promouvoir le co-développement avec les pays d’origine pour fixer ces populations sur place.

DOMINIQUE JOLY
Président du groupe Villeneuve-Saint-Georges sécurité

 

 

Les écologistes (soutenu par EELV)

Les usagers du J2 attendent dans la pollution

Depuis le 2 octobre, les habitants du centre-ville ont une raison supplémentaire d’être mécontents : l’arrêt de la ligne J2 appelé « place Pierre Sémard », a été supprimé. Cette décision porte atteinte aux usagers et aux clients du marché central et des commerces. En rentrant du travail, beaucoup de Villeneuvois domiciliés sur le Plateau avaient pris l’habitude de s’approvisionner dans les magasins situés à l’entrée de la rue de Paris.

En acceptant implicitement ce scénario, la majorité montre sa volonté de ne pas s’investir sur l‘adaptation de l’offre à la demande de mobilité.

La clientèle doit se rendre en façade de la gare. Et attendre dans la pollution. Bloqués dans le trafic, les autobus sont retardés.

Birol BIYIK

 

Villeneuve tous unis c'est le moment (divers pluriels)

Texte non fourni.

Les républicains

Texte non fourni.

 

La république en marche

Il est facile de contester les décisions gouvernementales : hausse de la CSG,baisse des APL, baisse des dotations aux collectivités locales.   On se garde bien d’en expliquer les raisons.

Elles sont évidentes :

  • une dette de 2200 milliards d’euros.
  • un chômage de masse de 3,5 millions de français qui frappe en particulier les jeunes.
  • un déficit abyssal du commerce extérieur.
  • une ardoise de 7 milliards laissée par Hollande qui fut l’élu en 2012 de l’actuelle majorité du conseil municipal.

Soutenons Emmanuel MACRON dans son combat pour redresser la France.

Michel FAÏSSE

 

 

 

                                                                                                     

Recherche

Vos démarches


Compte citoyen

Actes
d’état civil

Location de salles

Villeneuve en photo